AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fée atomique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Brin d'Osier

VAGABOND

Masculin Messages : 15
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 32
PUF : Segnory


Trainer Card
Argent: 2 000 $
Statistiques:

MessageSujet: La fée atomique.   Sam 9 Juil 2011 - 11:14

    Là-bas, les terres inconnues.

    Aujourd'hui, Brin d'Osier, nouveau petit guerrier du WindClan, avait décidé d'explorer les limites du territoire. Après avoir trainassé près des limites de toutes les terres, ne s'approchant pas trop et observant les autres chats de loin, il avait cette fois-ci trottiné vers une frontière bien plus sombre pour tous. La frontière entre le Vent et l'Ombre. Brin n'espérait pas trop rencontrer les chats de l'Ombre, et il n'en avait pas le réel désir, mais en temps que Guerrier autre fois Outsider, il n'avait que très rarement approché les terres de Clan, laissant dans son corps une curiosité naturelle. Et aujourd'hui, bonheur, il pouvait satisfaire ce besoin de découverte. Après s'être bien renseigné, il traversa les terres, seul, bercé par le vent dans son long pelage, et ses petites pattes de chat l'avaient emmené à la Lande des Murmures. Là où le vent qu'il aimait soufflait tout le temps, comme une très ancienne rumeur montant de la terre sèche. Le nez au sol, d'une humeur assez joyeuse et sereine, Brin d'Osier observait les insectes faire leur vie à leur insigne. Dans le monde, chacun, du plus petit au plus grand, travaillait, pour sa troupe, sa famille, sa vie... Même les arbres s'échinaient à produire e l'oxygène pour renouveler la pureté de l'air.

    Très loin derrière, le jeune félin devinait de ses yeux verts la zone habitée par ces bipèdes appelés humains. Eux avaient gâchés la belle nature avec leurs constructions en béton gris et triste, et polluaient l'atmosphère offerte par Dame Nature avec du pétrole et du gasoil. Brin soupira. Les humains étaient bien déplorables. Ils se croyaient si immenses qu'ils se permettaient de tuer et d'emprisonner les plus faibles et petits, ils se croyaient si puissants qu'ils osaient détruire la Terre, et ils se prenaient pour des êtres tellement intelligents qu'ils prétendaient posséder le progrès et l'énergie. Un progrès qui détruisait la Nature. C'est pur tout cela que Brin s'approchait rarement de la ville, mais presque quasiment jamais, se tenant loin des odeurs grasses de fritures et d'essence. En plus, le bruit était insupportable pour ses oreilles sensibles. Le félin, détournant la tête pour oublier l'industrie, observa cette fois-ci les terres tristes et sombres entourées d'un halo noir qui s'étendaient loin devant lui. Il 'était installé sur un promontoire rocheux, encore bien sur son territoire, et ses yeux verts et intelligents parcouraient la vaste étendue du ShadowClan. Ce n'était pas très jovial. Cependant, respectueux des autres, et pas très envieux d'explorer ces lieux, il restait là où il pouvait poser les pattes, dans la Lande. Il frissonna quand un vent du nord lui effleura le dos.

    Soudain, le son craquant et sec d'une brindille se brisant sous ds pattes fit vibrer ses tympans. Son oreille tiqua, et le fauve brun et beige tourna la tête vers la source sonore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Siumi

VAGABOND

Féminin Messages : 7
Date d'inscription : 09/07/2011
Age : 26
PUF : Siumi


MessageSujet: Re: La fée atomique.   Dim 10 Juil 2011 - 22:46

    >> Nuage de Panthère se réveilla tôt. Des que les premiers rayons de l'Aube vinrent caresser les rochers du Camp du Vent, la jeune chatte se leva et slaloma entre les corps des autres apprentis, encore endormis. Une fois sortie de ce labyrinthe de larves, la petite femelle planta ses griffes dans le sol et s'étira, faisant le dos rond. Elle trottina vers la réserve de gibier et renifla le tas de proies, mais parmi les trois pinsons qui se battaient en duel, rien n'éveilla son maigre appétit. Autour d'elle, quelques guerriers matinaux se saluaient sans la remarquer. Calée dans son coin de soleil, Nuage de Panthère entreprit de faire sa toilette. À chaque coup de langue, son pelage devenait lisse et brillant, reflétant la pâle lueur du soleil levant. Alors qu'elle se léchait les coussinets pour se débarbouiller, une forme blanche, en lisière du camp, attira son attention. Une patte en l'air, elle observa Brin d'Osier longer les fortifications. C'était son mentor, depuis quelques jours à peine. Elle ne le connaissait pas encore très bien, et était d'autant plus curieuse de le voir quitter le camp seul à une heure si matinale. Alors que le bout de la queue du guerrier disparaissait à l'entrée du camp, l'apprentie se leva et s'élança sur ses traces, traversant discrètement le camp.

    Brin d'Osier se dirigeait droit vers la frontière avec le Clan de l'Ombre. Sans doute devait-il patrouiller. Pourtant, une patrouille se faisait plus souvent à deux ou trois. De plus, l'attitude du mâle n'avait rien d'attentive. Cela ressemblait plus à une ballade. Nuage de Panthère le suivait à distance, s'appliquant à ne faire aucun bruit. Au bout d'un bon moment, ils arrivèrent à la Lande des Murmures. L'étendue d'herbe rase était, comme toujours, balayée par le vent. Quelques rochers émergeaient ça et là, servant de cachette à l'apprentie et de perchoir à son mentor. En effet, celui ci s'était assis sur le plus gros amas rocheux et portait son regard émeraude vers la ville des bipède, tâche grise au contours géométriques. Regrettait-il son ancienne vie ? Nuage de Panthère savait qu'elle était l'élève d'un ancien Outsider, mais cela lui importait peu. On ne pouvait pas juger quelqu'un sur ses origines, et elle n'attendait pas de Brin d'Osier d'être un pur sang, elle voulait simplement qu'il l'aide à devenir guerrière. Le mâle ne tarda pas à détourner le regard, et cette fois, se mit à fixer le terres du Clan de l'Ombre. Ils étaient à la frontière... Quelques brides d'odeurs de charognes montaient de ces terres désolée et marécageuses. La jeune femelle frissonna. Elle n'aimait pas ce territoire, tous ces arbres oppressants et ce manque de lumière. Tout était tellement différent des grands espaces du Clan du Vent !

    Soudain, le vent changea de sens et ébouriffa la fourrure de son dos. Son odeur allait monter vers Brin d'Osier si elle ne bougeait pas, aussi décida-t-elle de contourner la base de l'amas rocheux. Les yeux fixés sur le félin blanc, elle commit l'erreur de ne pas surveiller ses pattes. Une petite brindille craqua sèchement sous ses coussinets et elle se stoppa. Trop tard, le guerrier avait tourné la tête dans sa direction. Grillée.
    Nuage de Panthère se redressa et leva la tête vers son mentor. Elle se ramassa sur elle même et bondit, avec l'agilité qui la caractérisait, pour rejoindre Brin d'Osier en haut de son perchoir. Arrivée devant lui, elle s'inclina, puis s'assit, bien droite.

    -Bonjour, Brin d'Osier.


    Les yeux plantés dans ceux de son mentor, elle dissimula sa gène et attendit l'engueulade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La fée atomique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La bombe atomique!
» Al Qaida aurait la bombe nucléaire
» La voiture nucléaire
» La bombe atomique!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HORS JEU. :: Corbeille. :: Archives Moonstone.-